Le hazan Philippe Darmon a enregistré spécialement pour notre site les psaumes et les prières selon le rite algérois

________________________

Vous pouvez honorer la mémoire d'un défunt en vous rendant sur la page de sa sépulture, et :

lire ou écouter le psaume consolateur 91

faire la Rahamana, prière pour le repos de l'âme du défunt, spécifique à la communauté d'Alger.

dernière mise à jour du site
9 mars 2019
18095 noms et 3388 photos

mardi 26 mars 2019 / 19 Adar II 5779

Rejoignez
les AMIS DES CIMETIERES DE ST-EUGENE - BOLOGHINE (ACSE) pour participer au sauvetage des cimetières de Saint-Eugène

Anniversaire de décès, aujourd'hui 19 Adar II

 
  Jacob  ABECASSIS  31 mars 1929  / 19 Adar II 5689
  Jean-Pierre  BACOUCHE  26 mars 1943  / 19 Adar II 5703
  Samuel  BENIOUNES  24 mars 1935  / 19 Adar II 5695
  Zara  BENZAKIN  22 mars 1957  / 19 Adar II 5717
  Mose  DADOUN  20 mars 1900  / 19 Adar II 5660
  Camille  DJIAN  27 mars 1932  / 19 Adar II 5692
  Albert  ELKAIM  22 mars 1957  / 19 Adar II 5717
  Paul Albert  HADIDA  22 mars 1946  / 19 Adar II 5706
  Lonie  HAGIAG  22 mars 1908  / 19 Adar II 5668
  Simon  HAKOUN  27 mars 1894  / 19 Adar II 5654
  Abraham  KALFON  31 mars 1929  / 19 Adar II 5689
  Koder Eliaou  KAMKHADJI  29 mars 1959  / 19 Adar II 5719
  Esther  LEVY BALENSI  27 mars 1932  / 19 Adar II 5692
  Zara  NAHON  22 mars 1957  / 19 Adar II 5717
  Abraham  NATAF  30 mars 1948  / 19 Adar II 5708
  Albert  OUIZMAN  23 mars 1927  / 19 Adar II 5687
  Abraham  SERFATI  28 mars 1913  / 19 Adar II 5673
  Esther  STORA  26 mars 1886  / 19 Adar II 5646
  Rachel  STORA  22 mars 1946  / 19 Adar II 5706
  Andr  TORDJEMAN  26 mars 1943  / 19 Adar II 5703
  Odette  ZERMATI  24 mars 1935  / 19 Adar II 5695



La Akeda, chant d'ouverture de la cérémonie du shoffar

Psaume 90

 

C’est à Bologhine, anciennement Saint-Eugène, que se trouve le dernier cimetière des Juifs d’Alger.

Outre son monument aux morts, ses nombreux carrés, caveaux et ossuaires, le cimetière de Saint-Eugène-Bologhine renferme plusieurs stèles et tombeaux transférés des anciens cimetières aujourd'hui disparus, en particulier les restes des deux illustres rabbins espagnols Ribach et Rachbats, refondateurs de la communauté juive d’Alger au XIVe siècle.

La mémoire de nos parents et la richesse des vestiges spirituels et historiques font de ce cimetière un lieu unique. La partie basse du cimetière est dans l'ensemble bien conservée, mais les parties médiane et haute sont dégradées. Intempéries, mouvements de terrain et vandalisme font disparaître chaque jour un peu plus les sépultures des Juifs d’Alger.
Ce site a une double vocation : contribuer à la pérennité du cimetière en le faisant mieux connaître, et conserver la mémoire de ceux qui y reposent.

Les personnes qui veulent participer à ce travail de mémoire sont les bienvenues.
Vous pouvez m'envoyer via la rubrique contact le portrait d'un défunt, sa photo apparaîtra en page d'accueil du site le jour anniversaire de son décès.

Jean-Paul Durand


 


Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1388584
Mentions légales